ELECTRONIQUE 3D
L'ELECTRONIQUE FACILE ET AMUSANTE
Aider le site

Espion téléphonique

- Le schéma d'une simplicité apparente, doit néanmoins se conformer à certaines normes de sécurité obligatoires. La tension de service des condensateurs de liaison et de protection C1 et C2 ne doit pes être inférieure à 100V. En effet, les signaux de sonnerie atteignent 90V et la tension de ligne au repos tourne autour de 50V. La résistance R1 achemine les fréquences audio dépourvues de composante continue par C1.
 Le pont de redressement PR1 polarise convenablement la tension présente sur la ligne. Pour des raisons invoquées précédemment, prendre un modèle supportant 250V.  La tension issue de la diode zéner D1, limitée par la résistance R2, attaque la base du transistor T1. Il reste passant tant que la tension de ligne dépasse 27V, tension de la diode zéner.
 La résistance R3 charge faiblement le collecteur de T1. Le transistor T2 ne se débloque pas si T1 conduit, car sa base voit un état proche de la masse. Le relais RE1 n'est donc pas alimenté. Si une personne décroche un combiné quelque part sur la ligne, la tension chute de 50 à 12V, le transistor T1 se bloque et T2 devient passant. L'exitation du relais proque la fermeture du contact travail, déclenchant la procédure d'enregistrement.
 La résistance R4 limite le courant du relais et protège la ligne d'une surchage si la bobine se met en court-circuit. La diode D2 évite les courants de retour, protégeant anci T2. L'interrupteur S1 permet de forcer l'alimentation du magnétophone, pour permettre l'écoute.
Bibliographie: Electronique pratique
Câblage de la prise téléphonique
Rappel juridique:
France télécom interdit tout raccordement d'appareil sur les lignes sans son agrément. Le présent montage est destiné à un usage sur des lignes privées. À savoir également que les écoutes téléphoniques, sans accord préalable, entraine des sanctions pénales.
Quelques montages du site