L'électronique facile et amusante









 

Préamplificateur à très

 faible bruit pour micro




Description des composants électroniques et montages du site







Préamplificateur faible bruit pour micro
Cliquer pour agrandir




Amplificateur faible bruit pour micro
Grâce à l’arrivée sur le marché de paires de transistors appariés intégrés dans un seul boîtier, nous pouvons vous proposer un montage basé sur le MAT02 (PMI) pour réaliser ce préamplificateur à très faible bruit. Il est facile d’adapter le préamplificateur à une large plage d’impédances de microphone. Le montage permet de choisir, à l’aide d’un commutateur, un gain de tension de 10 ou 15 (20 dB ou 23,5 dB).

Le préamplificateur se caractérise par un double étage, un couplage direct, un couplage à réaction et un étage d’entrée fonctionnant à un très faible courant de collecteur minimisant sa contribution propre au bruit total produit par le montage. Son impédance de sortie est de quelque 70 Ω à un gain de 15. Le préamplificateur est construit sur un petit circuit imprimé. Sa faible consommation (2,5 mA environ) et son alimentation par pile de 9 V, font de ce préampli le circuit idéal pour une utilisation « mobile » avec un microphone dynamique de haute qualité.

Sachant que la résistance R3 est le composant qui définit l’impédance d’entrée du préamplificateur et quelques autres de ses caractéristiques importantes, nous allons nous intéresser à quelques résultats de mesures obtenus avec différentes valeurs de R3. L’attribution d’une valeur de 220 kΩ à R3 se traduit par une impédance d’entrée de 30 kΩ environ.

Avec cette configuration, nous avons mesuré un taux de THD+N (Total Harmonic Distorsion plus Noise = distorsion harmonique totale plus bruit) de 0,045%, valeur due dans sa quasi-totalité au bruit à –65 dB, mesuré à une bande passante de 22 kHz à une tension de sortie de 15 mV. Avec un analyseur de spectre, nous avons mesuré une distorsion de –92 dB.

L’impédance de source et le gain total n’avaient qu’une influence négligeable sur ces valeurs. En donnant à R3 une valeur de 6kΩ8 nous avons mesuré un taux THD+N de 0,042% à une tension d’entrée de 1 mV et un taux de bruit de –65 dB. Cette valeur de R3 fait descendre l’impédance d’entrée à quelque 1 kΩ. Avec une impédance de source de 600 Ω environ, le taux de THD est inférieur à – 95 dB (« noise floor » = minimum absolu de bruit).

Cette impédance d’entrée plus faible a pour résultat un gain total moindre de 4 dB environ. Nous avons, finalement, trouvé qu’une impédance encore plus faible, de 25 Ω seulement, entraîne un taux de THD de – 94 dB.
Texte de W. Zeiller pour Elektor

omposants_preamplificateur_micro







Pour que le site continue faire un don


Tous les montages du site et description de composants  

    Livre d'or  Livre d'or