ELECTRONIQUE 3D
L'ELECTRONIQUE FACILE ET AMUSANTE
Pour que le site continue,
 un don est bienvenu 


Fusible électronique

Fusible_electronique
Schéma soure Elektor 1986 
- Si l'on n'a pas à disposition, une alimentation stabilisée avec limitation de courant, la première mise sous tension d'un montage peut être hasardeuse. 

En effet qui n'a pas soudé un composant à l'envers ou monter un circuit intégré à l'envers ou bien shunter des pistes imprimées par une soudure baveuse... Dès ce moment, si l'on ne peut limiter l'intensité de l'alimentation, il peut y avoir de sérieux dégâts.
 
- Le montage proposé ici est un fusible électronique que l'on insère en série entre l'alimentation stabilisée (ou la pile ou une batterie), et le montage à tester. Si une surconsommation est détectée, celui-ci va "sauter" et il faudra le réarmer avec le poussoir P1.

- Le courant circulant dans R1 se traduit par une faible chute de tension à ses bornes. Dès que cette tension dépasse 0,5V, le transistor T2 monté en série se bloque, et la LED s'allume pour indiquer qu'il y a un problème. Le fusible ayant "sauté" pour le remplacer, il faut actionner le bouton P1. Entre-temps, il faudra rechercher la cause du défaut et y remédier.
 
- Comment cela fonctionne-t-il, tant que le courant consommé par le montage est faible, T1 reste bloqué. Lorsqu'il vient à dépasser 500mA T1 ne constitue plus qu'une faible résistance entre la base et l'émetteur de T2, lequel se bloque, interrompant ainsi quasi instantanément la circulation du courant à travers la charge. 
- En même temps, la chute de tension à travers R1 disparaît, de sorte que T1 devrait se bloquer à nouveau ; mais c'est sans compter la chaîne de résistances R3...R6 qui entretient le courant de base de ce transistor. Autrement dit, le fusible ne peut pas se réarmer seul, il faut actionner P1.
 
- Ce circuit est conçu pour surveiller un seul et même montage de façon continue. Si l'on souhaite faire un usage plus universel, il faudra remplacer R1 par un commutateur à 12 positions par exemple, avec 12 résistances de valeur différente, correspondant chacune à une à une limite de courant à une tension de service donnée. La théorie dit que la valeur de R1 est de 0,6/I; la pratique montre cependant que pour les tensions de service inférieures à 20 Volts, la limiter de courant sera plutôt de 0,4/R1. Les transistors mis en œuvre ici ne permettent pas des courants de service de plus de 500mA. La chute de tension à travers le montage est de 1V.

- Si vous utilisez le fusible électronique pour surveiller des montages numériques, vous serez surpris de le voir sauter, alors que le montage à surveiller fonctionne parfaitement. Ceci est dû aux pointes de courant caractéristiques des circuits numériques lors des commutations. 
Pour rendre le fusible électronique insensible à ces courants de crête, élevés, mais bref, on peut rajouter le condensateur C1, don la valeur devra être déterminée par approximations successives, entre 10 et 100 µF. On transforme ainsi le fusible "rapide" sans C1 en fusible "retardé" avec C1.
 
- Voici donc un circuit simple, que l'on peut adapter selon ses besoins, et qui peut être très utile...
Recherche sur le site
Recherche sur le web, axée sur l'électronique