UN THERMOSTAT

Un thermostat
- Toujours dans la série, j'apprends avec de petits montages simples, voici un thermostat. 
 
- Le cahier des charges que je me suis fixé pour ce montage est qu'il soit modifiable à souhait. Le circuit imprimé a été cogité en ce sens. 
Tu sais maintenant comment fonctionne un comparateur de tension. Ce montage est le même principe que l'interrupteur crépusculaire, seul change le capteur. Le capteur de température employé dans le montage est une thermistance CTN. 
 
- C'est quoi ça ? 
 
- Et bien, c'est une résistance qui varie en fonction de la température. Ce composant s'appelle une thermistance. 
Il y en a 2 types, les CTN et les CTP. L'abréviation de CTN vient de Coefficient de Température Négatif, les CTP = Coefficient de Température Positif. 
 
La résistance d'une CTN diminue quand la température augmente et l'inverse avec une CTP. 
La valeur nominale est donnée pour une température de 25° Centigrade. Pour ce montage donc la CTN a une valeur de 47 K Ohms à 25° C. 
- Nicolas, voici le schéma, comme tu le vois rien de compliqué, Le C-I TL 081 fonctionne en comparateur, dès que la température dépasse le seuil fixé, la sortie de celui-ci devient positive et commute le relais via les deux transistors T1-T2. Le circuit fonctionne sur 12 volts. Si l'on dispose d'une tension déjà régulée, on se passe du LM 7812 et C1, on connecte le plus sur J1. La plage couverte en température est importante, les essais ont été faits entre 5 et 70 degrés. 
Le relais à monter sur circuit imprimé peut commuter jusqu'à 16 Ampères. À noter que les sorties des relais ne sont pas standards, mais dépendent de la marque et de la puissance. Ci-joint relais utilisé (PDF 240K)
Quelques montages du site
ELECTRONIQUE 3D
L'ELECTRONIQUE FACILE ET AMUSANTE
Aider le site

- Dans le montage potentiométrique la tension U varie en fonction de la température. Il suffit donc de comparer cette tension par rapport à une tension de consigne. 
À savoir que le comportement de la CTN en fonction de la température n'est pas linéaire, mais suit une courbe. Cela devient gênant pour la construction d'un thermomètre, par exemple si l'on veut une bonne précision sur toute la gamme de mesure. Pour notre montage, cela n'a aucune incidence. 
 
- La façon toute simple de linéariser ce comportement est de mettre une résistance en parallèle sur la CTN, cette résistance doit être de même valeur que la CTN.
Une CTN
Le schéma :
Le typon
Aider le site